Regles de Base | Equipes de travail | Doc. Méthodologie

MÉTHODOLOGIE

Il s'agit essentiellement d'un atelier qui doit entraîner les participants dans une dynamique de prise de conscience des différences et points communs des cultures de la Caraïbe pour les amener à l'appropriation des enjeux de la diversité culturelle dans la Caraïbe et leur rôle charnière dans la création d'une vision de la Société de l'Information qui favorise une intégration régionale basée sur le respect à la diversité.

L'objectif premier est celui de la sensibilisation des acteurs de terrains qui pourront ensuite naturellement appliquer et diffuser cette approche d'intégration de la diversité culturelle; néanmoins, la production d'un texte de position ainsi que d'une série de recommandations pratiques font partie des objectifs à atteindre.

En parallèle, les acteurs de la coopération sur le terrain se concerteront pour établir des stratégies communes afin de mieux prendre en compte la diversité culturelle.

L'atelier du 30 août partirait d'une dynamique de groupe d'identification des perceptions mutuelles entre les groupes linguistiques de la région, la détection des perceptions erronées et le croisement entre les perceptions propres et les perceptions extérieures. Le but de l'atelier est de faciliter une meilleure compréhension mutuelle entre les différents groupes linguistiques, au delà de la simple traduction des langues et de donner les bases pour une construction collective d'une identité régionale fondée sur le respect de la diversité à l'intérieur du large espace des points communs (historiques et géographiques). Une introduction inspiratrice pourrait être faite par Senaïda Jansen et/ou une personnalité du monde culturel à identifier (peut être à travers du Folk Research Center de St Lucie).

La journée du 31 août partirait d'une révision historique des activités TICpD (Daniel Pimienta) et serait suivit par un état des lieux (Yacine Khelladi) comme une étape d'introduction à un atelier de travail en groupe dont le but est d'identifier les opportunités offertes par les TIC pour le chemin de l'intégration et les enjeux particuliers à la Caraïbe pour la création des sociétés de l'information.

La dernière journée sera de synthèse avec deux ateliers en parallèle (société civile et organisations internationales) dans la matinée et une plénière dans l'après-midi. Le groupe "société civile" se consacrera à la collecte et l'organisation des recommandations et établira un document collectif de vision sur le thème des sociétés de l'information dans la Caraïbe.

En parallèle, le groupe des organisations internationales organisera une vision commune des stratégies à établir dans la région pour une prise en compte responsable et efficace de la diversité culturelle dans les actions TICpD dans la région.